« CONFINEMENT », acte 2 à la CDC !

Publié le 6 novembre 2020

Le nouveau confinement a pris effet ce vendredi 30 octobre 2020, et ce pour une durée d’un mois minimum, à savoir au moins jusqu’au premier décembre.

Le télétravail obligatoire à la CDC ?

Eh oui, le Travail Occasionnel à Distance, cinq jours sur cinq, redevient le mode privilégié du travail à la Caisse des Dépôts, excepté pour les agents dont les tâches ne peuvent pas être effectuées à distance.

Mais attention, contrairement au dernier confinement, notre « gentil » DRH indique qu’il a entre ses mains les supers accords « Qualité de Vie au Travail » et « Télétravail » signés par nos amis des autres organisations syndicales et que ceux-ci s’appliquent de facto dans la « maison » Caisse des Dépôts.

Un jour, il faudra penser à remercier ces organisations syndicales qui signent tout et n’importe quoi tant que cela fait plaisir à notre Directeur général !
En attendant, c’est vous travaillez chez vous et vous n’avez droit à rien… sauf à un smartphone d’ici la fin de l’année, pour ceux qui n’en ont pas, et à un laissez-passer pour venir vous faire vacciner contre la grippe, pour ceux qui se sont inscrits.
Donc, notre « gentil » DRH ne vous donnera aucune indemnité pour compenser les frais engagés depuis votre domicile : électricité, chauffage, connexion internet, repas, etc… Il nous rappelle qu’il vous a déjà donné 75€ dans ces accords et que c’est largement suffisant… pire, il ne sait même pas nous dire si les collègues en direction régionale continueront à percevoir leurs tickets restaurants pendant le confinement.

Attention à ne pas partir trop loin car les agents doivent rester mobilisables et être en capacité de revenir sur site à la demande du chef de service.
En bon seigneur, la Direction applique par anticipation le nouvel accord sur le télétravail et elle autorise les agents à s’acheter du matériel (un bureau, un fauteuil, un écran, etc…) avec un remboursement de 250€ maximum sur présentation d’une facture de 500€. Ce qui est choquant, c’est qu’elle refuse d’appliquer l’accord pour ceux qui demanderaient au moins deux jours de télétravail alors qu’ils peuvent bénéficier de la prise en charge totale de tous ces achats. Le directeur de l’immobilier nous informe que la Caisse des Dépôts n’est pas en mesure de faire ces achats en ce moment… surprenant pour quelqu’un en provenance du géant de la distribution CARREFOUR !
Alors les amis, il n’est pas « gentil » avec nous notre DRH ? Il nous comprend et il sait ce qui est bon pour nous. Il travaille à notre bien-être avec le collectif de travail mais il a du mal à nous indiquer le nombre de jours de télétravail auxquels nous aurons droit, c’est cela la « DRH Attitude »…

Pour retrouver nos droits et nos amis, vivement le déconfinement !


Le SNUP ne s’est pas trompé, les accords « Qualité de Vie au Travail » et « Télétravail » ne sont pas bons et il ne fallait pas les signer en l’état.
Bon courage à tous et prenez soin de vous et de votre famille en cette période de confinement, acte 2.

Voir cet article en version PDF
Voir cet article en version PDF

Les derniers articles parus

Mots-clés

Nos actions à travers nos articles

Faire une recherche