Pour NOEL, vous n’aurez pas un « Peny »…

Publié le 14 décembre 2020

… ça tombe bien, on veut des euros !

Ce message, notre « gentil » DRH ne l’entend pas en cette fin d’année 2020. Pire, il ne le comprend pas…

Maintenant, il nous montre son vrai visage, c’est l’heure du « méchant » Père « Peny » à la Caisse des Dépôts !

Il faut se rendre à l’évidence, notre « gentil » DRH a laissé son « gilet jaune » au placard. Vêtu de son plus bel habit rouge, il est devenu le monsieur « Propre » des personnels de la Caisse des Dépôts.

Et oui, en ces temps difficiles pour nous tous, notre « gentil » DRH ne ménage pas ses efforts pour réduire notre pouvoir d’achat. Il vous a endormi avec la PVO pour tous, comme d’autres d’ailleurs, ce qu’il a donné d’une main, il le reprend de l’autre !

Pour les salariés, l’augmentation de l’enveloppe de points à distribuer en 2021 se résume à une « peau de chagrin ». Pour les agents publics, la PFT suit le même chemin, à  l’exception des bas salaires, c’est 1,5% d’augmentation avec une cible maximum de 50% de bénéficiaires.

C’est cela l’équité pour notre « gentil » DRH, sauf qu’il n’applique pas ce mot à la Protection Sociale Complémentaire des agents publics. Et oui, 75% de subvention employeur sur la couverture santé pour les privés et à peine 25% pour les publics : c’est sa définition de l’équité à la Caisse des Dépôts !

Le SNUP croit toujours au Père Noël,

il a donc décidé de lui écrire…

« Cher Père « Peny »,

Pour Noël, le SNUP ne veut pas partir en Rupture Conventionnelle Collective, il veut continuer à mener le combat contre la casse des acquis sociaux que vous avez engagée.

Il veut un véritable dialogue social et non un « monologue » social où seules vos idées sont retenues.

Pour rester en forme, même s’il ne demande pas plus d’un jour de télétravail, il veut avoir au pied du sapin un fauteuil ergonomique, un écran et tous les accessoires nécessaires pour limiter les risques qu’il prend pour sa santé à travailler depuis son domicile. Et si vous pouvez penser à y ajouter des tickets restaurant et des chèques énergies, ce serait super !

Pour récompenser tous ses efforts et le surcroit de travail qu’il a accompli depuis le 16 mars, le SNUP vous demande une prime exceptionnelle en complément de l’avance de 75€ qu’il a reçue.

Pour la protection sociale complémentaire de ses permanents publics, il vous demande d’octroyer la même subvention que vous donnez aux permanents privés, cela s’appelle la justice sociale.

Enfin, le SNUP souhaite que vous lui réserviez le chalet de Courchevel pour passer le réveillon 2025… L’air devrait y être meilleur qu’à Ivry-sur-Seine.

Merci Père « Peny ».

 Signé le SNUP »

Les derniers articles parus

Mots-clés

Nos actions à travers nos articles

Faire une recherche