Et maintenant, c’est l’heure de la rentrée…

Publié le 9 septembre 2021

Un agenda social de « malade » nous attend en cette rentrée 2021.

La Direction, à la bourre sur plein de chantiers, enclenche la seconde et met le turbo… Au moment où les agents reviennent sur site, la Direction n’a pas trop envie que les organisations syndicales aient du temps à leur consacrer,
quelle belle initiative de sa part ?
Le SNUP répondra présent et vous pouvez compter sur lui pour défendre au mieux vos intérêts.
Au programme de rentrée, nous avons donc :

  • Négociation d’un avenant au télétravail pour embarquer les mesures de l’accord cadre Fonction publique signé cet été.
    Et oui, monsieur Peny, il va falloir indemniser les agents qui travaillent pour vous depuis leur domicile et augmenter certains droits.
    La Caisse des Dépôts fera-t-elle preuve de bienveillance en allant au-delà ?
    Le SNUP le demandera et il espère, cette fois-ci, que les autres organisations syndicales le suivront dans cette démarche.
    A un moment, il faut faire preuve d’honnêteté et appliquer ce qui est dit aux agents dans les communications.
    Et oui, beaucoup d’organisations syndicales écrivent aux agents en annonçant des revendications qu’elles ne mettent pas en avant devant la Direction lors des séances de négociation…
    Cela laisse songeur, mais c’est la triste réalité !
  • Négociation de l’accord cadre, on y est, c’est le top départ en septembre.
    Les organisations syndicales, qui écrivent qu’elles souhaitent la reconduction de la CAA, vont-elles accompagner le SNUP et entamer un bras de fer avec la Direction : l’heure de vérité approche…
  • Négociation sur l’épargne salariale : trois chantiers nous attendent.
    La Direction veut remplacer le PERCO par le PERECO…
    Mais ce ne sera pas gratuit, le SNUP demande une compensation du Livret Salarial Garanti (LSG). Souvenez-vous, la Direction a économisé 300 000 € lors de cette suppression et elle économiserait 500 000 € supplémentaires en cas de remplacement du PERCO… et oui, il va falloir en discuter.
    Il faudra également négocier la nouvelle gamme de fonds et prévoir les mesures à mettre en œuvre en 2022 suite à la fin des mesures transitoires de l’ex IDR.
    Un coup de chaud s’annonce sur l’épargne salariale !
  • Négociation sur le droit à la déconnexion et le temps de travail.
    Le SNUP attend de véritables mesures pour protéger les agents… Mais l’UNSA est contre, donc la Direction aussi.
    Aïe Aïe Aïe, quand le SNUP vous dit qu’ils travaillent main dans la main ces deux là…- Négociation Annuelle Obligatoire pour les salariés.
    Quelle sera l’attitude de la Direction en cette année si
    spécifique ?
    Le SNUP attend un engagement fort de la Direction
    pour récompenser les efforts accomplis par les
    agents…
  • Evolution du dispositif de PFT pour les fonctionnaires.
    Après le coup dur apporté par la Direction en 2021, quelle sera la proposition pour 2022 ?
    A tout cela, il ne faut pas oublier les instances (CSSCT national et locaux, CUEP, CLU, DPP, DS), les groupes de travail divers et variés, les commissions de suivi des accords, etc…

Il est vrai que nous avons affaire à une Direction qui mesure la qualité du dialogue social au nombre de réunions qu’elle organise…
Rien n’a changé depuis la publication de l’article de Liaisons sociales en mai 2021, c’est consternant !

Voir cet article en version PDF

Les derniers articles parus

Mots-clés

Nos actions à travers nos articles

Faire une recherche